Visite du carreau Rodolphe

20110917 - Visite du carreau Rodolphe - Intro

A l’occasion des journées du patrimoine 2011, nous avons eut l’occasion de nous rendre au carreau Rodolphe. Le site n’est pas accessible en permanence et c’est donc plutôt une chance de pouvoir se promener sur le site. Une série de photo à la mémoire des travailleurs et de l’histoire du site s’imposait donc…


Le Carreau Rodolphe est tout d’abord l’un des rares ensemble minier de l’exploitation de la potasse en Alsace qui a été conservé. Il possède encore quelques-uns de ses bâtiments, ses deux chevalements et deux machines d’extraction remises en état par les membres du Groupe Rodolphe. Le premier puit a été creusé entre 1911 et 1913 tandis que le 2ème l’a été entre 1925 et 1928.

La visite commence sous un hangar de type “parapluie” qui abritait un alignement de bacs de cristallisation dans lesquels le sel cristallisait à l’air libre. Il a ensuite été utilisé pendant plusieurs décennies comme hangar de stockage de chlorures ou de sel de déneigement.

A présent, il sert d’abri-musée pour les engins utilisés au fond de la mine.

Un motrice d’un train minier utilisé pour tracter des wagons (hommes ou marchandise) :

Un bloc de potasse :

Après des explications détaillées, la visite du carreau à proprement parler peut commencer…

A certain endroits, la vie ouvrière semble s’être arrêtée en un instant, laissant tout tel quel comme ce train :

Les chevalements : Rodolphe I à gauche et Rodolphe II à droite :

La visite se continue par la salle des machines du puit Rodolphe II… Ici, les génératrices à courant continu :

Les génératrice à courant continu servent à donner de l’énergie à deux imposants moteurs Alsthom :

Qui eux servent à faire tourner le tambour bicylindroconique sur lequel s’enroulait le cable.

Détail d’une vanne :

Et le tambour en fonction…

Direction le 2ème puit d’extraction…

Dans le batiment du puit de Rodolphe I ont été reconstitués la lampisterie et une salle des pendus :

Notre guide du jour – Un ancien mineur aujourd’hui à la retraite et qui fait désormais partie de l’association du Groupe Rodolphe – ne tarie pas de détails sur les installations et d’anecdotes…

La fameuse salle des pendus :

Visite sans encombre, mais attention tout de même ! 😉